Nos partenaires

Le Groupe prison St Étienne se veut un lieu d’échange ouvert. Il développe des relations avec des associations locales et nationales ou leur délégation pour s’immerger dans un courant de pensée sur la justice et les sanctions pénales.

Dès sa création comme association, le GPSE a adhéré à la Fédération des Associations Réflexion-Action, Prison Et Justice (FARAPEJ) . « La FARAPEJ est une association pour se former, réfléchir et agir sur la prison et la justice ».

Des associations stéphanoises ou délégations adhèrent au GPSE :

  • GREP
    Las de constater que les condamnations avec obligations de travail ne pouvaient réellement aboutir, faute d’employeurs disponibles ou motivés, magistrats et travailleurs sociaux des services de la justice ont décidé, en 1985, de créer une association dont l’objectif serait de sensibiliser des employeurs et de les mobiliser sur la cause des probationnaires.  Ils venaient de créer le GREP : GRoupe pour l’Emploi des Probationnaires.
  • RIMBAUD
    Né en 1978 sous l’impulsion de militants associatifs, le Centre Rimbaud est aujourd’hui un centre de soin des addictions sous toutes leurs formes. Il propose plusieurs lieux d’accueil et d’accompagnement ambulatoire sur l’ensemble de la Loire ainsi qu’une Communauté Thérapeutique pour répondre au besoin de soin avec hébergement. Afin de développer son action en direction des conduites à risque des adolescents, il anime une Maison des Adolescents à Roanne.
  • SECOURS CATHOLIQUE
    Fondé en 1946, le Secours Catholique-Caritas France est un service de l’Église catholique, membre de la confédération Caritas Internationalis. Association loi 1901 à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, le Secours Catholique fédère un réseau de 67 400 bénévoles pour apporter, partout où le besoin s’en fera sentir, à l’exclusion de tout particularisme national ou confessionnel, tout secours et toute aide, directe ou indirecte, morale ou matérielle, quelles que soient les opinions philosophiques ou religieuses des bénéficiaires. »
  • SOS VIOLENCES CONJUGALES 42
    L’association a été crée en 1986 sous l’intitulé « Solidarité femmes Loire » et a changé de nom, lors de l’AG de juin 2007, pour que son titre indique clairement son champ d’activité :
    – accueil, écoute, information et hébergement de femmes victimes de violences conjugales,
    – séances individuelles et collectives pour les auteurs de violences conjugales.

GROUPE INTER-PROFESSIONNEL PRISON
À notre demande, nous avons reçu, en tant que GPSE (Groupe Prison St Étienne) la proposition de participer aux soirées mensuelles du « GMP » (Groupe d’Information Prison) créé par Michel Foucault, lui-même fondé dans la mouvance du GIP.
Ce mouvement d’action issu du manifeste du 8 février 1971, signé no-tamment par Jean-Marie Domenach, Michel Foucault et Pierre Vidal-Naquet, avait pour but de permettre la prise de parole des détenus et la mobilisation des intellectuels et professionnels impliqués dans le sys-tème carcéral. Celui-ci eut pour effet direct l’entrée dans les prisons de la presse et de la radio, jusque-là interdits.
Voici le lien qui vous permettra l’accès à d’autres renseignements sur les activités en cours. Vous pourrez également vous y s’inscrire gra-tuitement, et sans engagement Groupement multi-professionnel prison .Il est actuellement animé par Antoine LAZARUS, professeur émérite en Santé publique et Médecine sociale, ancien médecin des prisons et ancien pré-sident de l’Observatoire international des prisons (OIP).
Chaque premier mardi du mois, le GMP organise une visio-réunion d’information et d’échanges à laquelle vous pouvez participer en vous rendant sur le site ci-dessus, rubrique « contacts » en demandant votre inscription par mail à l’adresse : antoine.lazarus.gmp@gmail.com